top of page

Sauvons le soldat Mika

Ce samedi 13 avril, l'association Wakan Douar s'est mobilisée pour venir en aide à Mikaël, jeune paysan en cours d'installation comme arboriculteur-pépiniériste en biodynamie.


L'hiver 2023/2024 a été sa première saison de vente de plants d'arbres fruitiers. Vu les conditions météo que l'on a connues cet  hiver, la saison a été rude. Avec le printemps est venu le temps du  greffage et de la mise en terre des jeunes plants fraîchement greffés, sans parler de l'énorme travail administratif que requiert une installation agricole.  C'est au moment où il s'apprêtait à débuter cette opération pour les 2000 plants qu'il venait de greffer que Mikaël s'est blessé au genou et s'est trouvé dans l'incapacité de faire ce travail qui ne pouvait pas  attendre.


Afin de l'aider à surmonter ce moment compliqué,  l'association Wakan Douar a lancé un appel à son réseau de bénévoles pour organiser dans l'urgence un chantier collectif dans le but de préparer la zone de plantation et débuter la mise en place des plants. Une autre association, les Semeurs de la Baie, a relayé l'invitation sur son propre réseau, et c'est ainsi qu'une trentaine de personnes se sont relayées samedi dernier chez Mikaël dans une ambiance conviviale et sous un soleil généreux pour débâcher la zone de plantation, arracher les rumex récalcitrants, installer les passe-pieds, préparer la terre à la campagnole (un genre de grelinette améliorée), planter et pailler les jeunes arbres !





Cette initiative, inspirée des Chantiers Ecologiques Massifs organisés à bien plus grande échelle dans les Cévennes par le collectif Etika Mondo (https://www.chantiers-ecologiques-massifs.fr/) , prend tout son sens dans le contexte actuel de défiance mutuelle entre le monde agricole et les citoyens engagés dans les luttes écologiques. La transition vers des pratiques agroécologiques plus respectueuses du Vivant, bien qu'indispensable pour notre survie à toutes et tous, ne pourra pas se faire sans une implication de la société civile, tant par notre façon de consommer qu'à travers des actions concrètes de solidarité avec les paysans qui s'engagent dans cette transition. 

Bình luận


bottom of page