top of page
cannabis-plant.jpg
4058455.png

Agriculture paysanne

L'agriculture est à la croisée des chemins et devra choisir entre une fuite en avant dans un système agroindustriel financiarisé et une agriculture paysanne résiliente et respectueuse des ressources (sol, eau, air…).

 

Nous souhaitons contribuer à démontrer qu'il est possible de produire de la nourriture et des ressources agricoles non seulement sans dégradation mais au contraire en améliorant notre environnement: agroécologie, permaculture, agroforesterie… Autant de techniques nouvelles qu'il nous faut explorer et développer. 

4058455.png

Culture de chanvre

Quels sont les besoins fondamentaux, quasiment physiologiques, de l’être humain ? Pierre Rabhi apporte une réponse à cette question en cinq verbes : se nourrir, se loger, se vêtir, se soigner, se déplacer. Or, il existe une plante qui peut à elle seule contribuer à satisfaire chacun de ces besoins : le chanvre.

Ses graines fournissent une huile et de la farine de grande valeur nutritive, ses fleurs produisent des cannabinoïdes dont les effets thérapeutiques font l’objet de recherches scientifiques, ses fibres peuvent être filées et tissées pour de nombreuses applications, sa tige donne la chènevotte, un matériau de construction naturellement isolant, et les premiers moteurs diésel fonctionnaient à l’huile de chanvre.

 

C’est donc tout naturellement que nous nous sommes intéressés à cette plante résiliente par excellence, qui ne nécessite ni pesticides ni irrigation et capte plus de CO2 qu’une forêt à surface égale. Nous avons découvert qu’il existe déjà en Bretagne tout un réseau d’acteurs (producteurs, transformateurs et distributeurs) qui œuvrent pour la relance de cette culture qui fut jadis l’une des principales sources de richesse de la région.

 

Jardin-forêt

Le principe du jardin-forêt (ou agroforesterie) est de créer un écosystème productif, durable et autonome, qui fonctionne sans apports d’eau ni fertilisants à long terme. Ce jardin forestier de type nouveau en Europe prend modèle sur les régions tropicales où les paysans cultivent traditionnellement dans des zones boisées en s’adaptant à leur environnement. Organisé en différentes strates et en suivant certains principes, un jardin-forêt peut être extrêmement productif en fruits variés et même fournir certains légumes. Si le système est bien conçu, il demande un certain travail lors de sa création (réflexion et design en fonction du contexte du lieu, puis implantation), mais demande peu voire pas d’entretien par la suite. Un jardin-forêt est aussi un lieu de grande biodiversité et un refuge pour la faune sauvage.

Dans cette logique, nous venons de débuter l'implantation d'un jardin forêt à Kerhastel. En collaboration avec l'association "la Forêt des enfants" nous avons planté des pommiers, des cerisiers, des cassissiers, des pruniers, un amélanchier mais aussi des chataîgniers et des chênes.

Maraîchage, permaculture

Nous envisageons assez naturellement une production de légumes en maraîchage bio, mais principalement pour une autoconsommation en vue d’une quasi-autonomie alimentaire. 

 

L’activité maraîchère sera essentiellement l’occasion de mettre en application les principes de la permaculture dans un but pédagogique en proposant par exemple des stages d’initiation à cette “technique”. En cas d’excédents de production légumière, ceux-ci pourraient être transformés et vendus, ou donnés à des associations locales ou à des entreprises.

 

Ancre
Maraîchage
bottom of page